Aki sasamoto résidence de janvier à mai 2021

Aki Sasamoto est née en 1980 à Kanagawa au Japon, elle vit et travaille à Brooklyn. 

Après avoir obtenu un Master d’Arts Visuels à l’université de Columbia en 2007, son travail a été présenté dans divers lieux : galeries et centre d’art, théâtres, ou encore dans l’espace public, où elle réalise régulièrement des performances. 

 

Aki Sasamoto développe une pratique transdisciplinaire : sculptures, installations, danse, performances, vidéos. Son travail explore à travers le langage et le mouvement la complexité de la nature humaine. Elle construit et déconstruit les modes de vie parfois absurdes que nous sommes amenés à adopter. 

Elle s’intéresse particulièrement à la nourriture, la santé, l’hygiène, des thématiques du quotidien.. tout ce qui peut être traduit et détourné en cérémonial absurde et poétique 

lors de performances scénarisées.

 

Pour le développement de chacun de ses projets, Sasamoto mène un travail de recherche précis et minutieux, pour trouver le meilleur médium qui lui permettra d’exprimer ses idées. Ses performances, elle les réalise dans un engagement total allant parfois jusqu’aux limites physiques. 

La performance étant au coeur de son travail, Sasamoto, tente de trouver des liens comme savoir et savoir-faire, geste et intellect, sensible et cognitif, matériel et conceptuel, et ne cesse de mener une réflexion fondamentale sur la créativité artistique. 

 

 

Pour son projet de résidence à l’Atelier Calder, Aki Sasamoto est revenue sur son expérience du confinement à New York en 2020, elle s’est interrogée sur la transition entre des espaces fermés et des espaces semi-ouverts ou d’autres se laissant deviner en transparence tout en étant fermés. Ce sont ces différentes perceptions et sensations qu’elle a souhaité traduire et exprimer avec humour et poésie dans ce projet réalisé à l’échelle de l’espace de l’atelier. Ce projet intitulé « A Millimetre Difference » a été conçu comme un projet global. Son processus de réalisation a fait l’objet d’un film, la restitution publique s’est traduit par une visite d’atelier, et un entretien filmés : 

Atelier Calder Digital Studio : https://youtu.be/dQXcxYWHxeU

Son travail a été présenté à la Triennale de Yokohama; St. Mark’s Church à New York; The Kitchen à New York; Whitney Museum of American Art à New York; la Biennale de Shangaï; le Mori Art Museum à Tokyo et le Hirosaki Museum of Contemporary Art. Elle est lauréate d’un Prix Guggenheim en 2019, et en 2021 elle a reçu le prix de l'Académie Américaine des Arts et des Lettres. Elle est diplômée à Wesleyan University et à Columbia University. Sasamoto enseigne la sculpture à l'université de Yale.

Photos Guillaume Blanc