Abbas Akhavan, résidence de mi-janvier à mi-avril 2017

Bill Jenkins, résidence de mi-septembre à mi-décembre 2018

 

Bill Jenkins réalise des installations où la lumière est au cœur de ses œuvres. Cette matière insaisissable, Jenkins semble la capter et la guider à travers des dispositifs complexes fabriqués à partir de matériaux très simples et facilement accessibles (bâches, bois, film Mylar ...). 

 

Son perception d'un site est proche de celle du Land Art, par l'utilisation principale des ressources naturelles présentes sur place (bois, eau, sable, terre..).

 

Bill Jenkins considère que l'espace et la lumière sont également les ressources naturelles d'une architecture ou d'un lieu d'exposition, dont il va transfigurer et investir totalement les espaces par la présence de ses installations, aux structures démesurées, inspirées pour leurs tailles et leurs formes des infrastructures monumentales urbaines, (tunnels, conduites d'égouts ou pipelines...).

 

Dans son installation développée à Saché, Bill Jenkins avait complètement intégré l'architecture de l'Atelier Calder, tout en la masquant d'un voile. Ainsi la transparence et la fluidité, qui se dégageaient de cette installation, délivrent des moments de véritable poésie visuelle. 

 

Né en 1981 en Californie, il vit et travaille à New York.